Wil devient visiblement plus intelligente avec un banc solaire et des plates-bandes surélevées - Velopa Suisse

Wil devi­ent visi­ble­ment plus intel­li­gente avec un banc solaire et des pla­­tes-ban­­des suré­le­vées

par | 5. juin 2020 | Amé­nage­ment, Smart City, Velopa

Le parc Son­nen­hof de Wil, à côté de la Blei­che­platz, est devenu un lieu intel­li­gent qui s’adresse à tou­tes les géné­ra­ti­ons. Un banc pho­to­vol­taï­que avec Wifi et des pla­tes-ban­des suré­le­vées assu­rent la qua­lité du séjour dans ce lieu.

Ils ont eu l’i­dée du pre­mier banc élec­tri­que suisse (de gau­che à droite) : Ste­fan Gröt­zin­ger (respons­able de l’énergie pour les ser­vices tech­ni­ques de Wil), Hein­rich Bol­ler (Busi­ness Mana­ger Velopa) et les deux con­seil­lers muni­ci­paux de Wil, Daniel Stutz et Daniel Meili (maire ad inte­rim).

De nombreux bancs de la ville de Wil invi­tent à se pré­las­ser. Cepen­dant, ce banc du parc Son­nen­hof, juste à côté de la Blei­che­platz, est spé­cial, car il est uni­que en Suisse et le pre­mier du genre à être ali­menté par l’énergie solaire : ce nou­veau banc per­met par exemple de rech­ar­ger les smart­pho­nes et autres télé­pho­nes por­ta­bles avec ou sans câble, et d’accéder au Wifi en appu­yant sur un bou­ton. Lors d’une con­fé­rence de presse en plein air mer­credi matin, le maire ad inte­rim Daniel Meili a expli­qué que le banc intel­li­gent d’une val­eur de CHF 10 000.– pro­du­i­sait de l’énergie solaire grâce à des modu­les pho­to­vol­taï­ques inté­grés. « La notion « Smart City » devi­ent ainsi visi­ble. Elle n’est ni plus ni moins que l’ex­pres­sion du ren­for­ce­ment de la qua­lité de vie locale », expli­que Daniel Meili.

D’a­près lui, le pro­jet dans le parc Son­nen­hof est une étape importante pour faire de Wil une « Smart City ». En outre, le con­seil muni­ci­pal de Wil a pour vision de trans­for­mer la ville abba­tiale en une ville verte. « Smart City » n’est pas un label. Cha­que ville peut donc choi­sir sa propre façon de deve­nir un lieu de vie intel­li­gent. Wil place pour sa part tant les per­son­nes âgées que les jeu­nes au centre du sujet. C’est éga­le­ment ainsi qu’est née l’idée du banc élec­tri­que dans le parc de l’EMS Son­nen­hof. « C’est pré­cis­é­ment ici que nous avons pu mon­trer ce qu’il était pos­si­ble de faire aujourd’hui pour créer un espace inter­gé­né­ra­ti­on­nel », déclare Daniel Meili.

La popu­la­tion doit s’engager en faveur de la bio­di­ver­sité

Le nou­veau parc Son­nen­hof n’est tou­te­fois pas seu­le­ment rehaussé par le banc élec­tri­que. Une pompe à vélo publi­que est ainsi éga­le­ment à dis­po­si­tion à pro­xi­mité. « Dans une ville intel­li­gente, ce n’est pas seu­le­ment la tech­no­lo­gie qui a un impact », souli­gne Daniel Meili. C’est pour­quoi le parc Son­nen­hof a éga­le­ment été équipé de bancs nor­maux sans électri­cité, de pla­tes-ban­des suré­le­vées et de bor­du­res d’arbustes sau­va­ges. Comme l’explique Daniel Stutz, con­seil­ler muni­ci­pal de Wil et chef du Dépar­te­ment de la con­struc­tion, de l’environnement et des trans­ports (CET), les nou­vel­les pla­tes-ban­des suré­le­vées sont dis­po­nibles pour le « jar­di­nage urbain » et sont donc à la libre dis­po­si­tion de la popu­la­tion. Cela signi­fie que les habi­tants de Wil sont auto­ri­sés à prendre tous ensem­ble soin de la bio­di­ver­sité dans le parc Son­nen­hof. « Nous avons ici créé une offre qui invite les habi­tants de la ville à s’impliquer per­son­nel­lement et acti­ve­ment dans ce lieu. Ils ont le droit de plan­ter, de récol­ter et même de man­ger les fruits ou légu­mes cul­ti­vés dans les pla­tes-ban­des. C’est le principe du « pre­mier arrivé, pre­mier servi » expli­que Daniel Stutz. Diver­ses her­bes ont par exemple été plan­tées, mais il y a aussi des gro­seil­les, des abri­cots et des pata­tes douces. « Nous essay­ons de don­ner des idées pour que la popu­la­tion puisse aussi réflé­chir à la bio­di­ver­sité chez elle », informe Daniel Stutz.

Daniel Stutz, con­seil­ler muni­ci­pal de Wil et chef du Dépar­te­ment de la con­struc­tion, de l’environnement et des trans­ports (CET), pré­sente les pla­tes-ban­des suré­le­vées du parc Son­nen­hof. ((Photo Mag­da­lena Ceak))

Pour l’échange inter­gé­né­ra­ti­on­nel

D’après le con­seil­ler muni­ci­pal Daniel Stutz, le nou­veau parc Son­nen­hof doit, d’une part, mon­trer à la popu­la­tion com­ment les zones urbai­nes peu­vent être amé­lio­rées, et d’autre part don­ner des exemp­les de la manière dont nature et tech­no­lo­gie peu­vent être com­bi­nées. « Un échange d’idées dev­rait avoir lieu ici. Jeu­nes et moins jeu­nes dev­rai­ent pou­voir se ren­con­trer et inter­agir », pour­suit le con­seil­ler. Il y a deux ans, plu­sieurs habi­tants de Wil avai­ent déjà con­ta­cté la muni­ci­pa­lité pour savoir ce que la ville avait l’intention de faire du parc Son­nen­hof. Le parc étant un car­re­four important pour la popu­la­tion, la ville a répondu au sou­hait de la popu­la­tion et en a fait « un petit bijou spé­cial ». Après tout, de nombreu­ses per­son­nes pas­sent ici tous les jours : pas­sants qui veu­lent gagner l’Obere Bahn­hofstrasse, visi­teurs de l’EMS Son­nen­hof, élè­ves de l’école Son­nen­hof ou encore pro­me­n­eurs qui se ren­dent à la Weier.

Les lec­teurs de hallowil.ch sont con­vain­cus que c’est une bonne idée de faire de Wil une ville intel­li­gente. C’est ce qui res­sort d’une enquête menée par la réd­ac­tion il y a envi­ron deux mois. 762 des 841 par­ti­ci­pants à l’enquête, soit 91 %, sont con­vain­cus qu’une ville moderne doit aujourd’hui être intel­li­gente. Seu­les 79 per­son­nes, soit 9 %, pen­sent que l’argent pour­rait être mieux investi.

Source:
hallowil.ch 

Autres arti­cles
Nou­velle mobi­lité urbaine : pla­ces de par­king à vélos pour un nou­veau com­por­te­ment de mobi­lité

Nou­velle mobi­lité urbaine : pla­ces de par­king à vélos pour un nou­veau com­por­te­ment de mobi­lité

La fer­me­ture de magasins, la restric­tion de la liberté de cir­cu­la­tion et le télé­tra­vail ont ent­raîné une réduc­tion dras­tique des flux de pen­du­lai­res en Suisse. Tou­te­fois, même après la pan­dé­mie de corona, le com­por­te­ment de mobi­lité ne sera plus le même qu’avant : diver­ses études1 indi­quent que la Covid-19 modi­fie en per­ma­nence la mobi­lité des pen­du­lai­res.

Privat: Innovation und Zeitgeist vereint – das Stadtmobiliar der Zukunft

Les nouveaux articles de blog sous forme de newsletter directement dans votre boîte mail.

► Alle Blog­ar­ti­kel

Foi­res

Végé­ta­li­sa­tion des toitures Flore

Con­seil en ligne

Abri Forum

Collec­tion V‑Elements™

Banc Toya

Abri à vélos BWA® jazz

Abri Lupo

Show­room

Tou­tes les caté­go­ries

Décou­vrez notre vaste assor­ti­ment de pro­duits dans les domai­nes du sta­ti­on­ne­ment, de la cou­ver­ture, de la sécu­ri­sa­tion et des amé­nage­ments d’espaces exté­ri­eurs. Cette grande variété de pro­duits fait de nous le par­ten­aire idéal en matière de mobi­lier urbain.

► Solu­ti­ons

► Con­tact

► Con­seil per­son­nalisé

► Cata­lo­gue