Nouvelle mobilité urbaine : places de parking à vélos pour un nouveau comportement de mobilité - Velopa Suisse

Nou­velle mobi­lité urbaine : pla­ces de par­king à vélos pour un nou­veau com­por­te­ment de mobi­lité

par | 15. juin 2020 | Smart City, Sta­ti­on­ne­ment, Velopa

La fer­me­ture de magasins, la restric­tion de la liberté de cir­cu­la­tion et le télé­tra­vail ont ent­raîné une réduc­tion dras­tique des flux de pen­du­lai­res en Suisse. Tou­te­fois, même après la pan­dé­mie de corona, le com­por­te­ment de mobi­lité ne sera plus le même qu’avant : diver­ses études1 indi­quent que la Covid-19 modi­fie en per­ma­nence la mobi­lité des pen­du­lai­res. Le vélo est le grand gagnant du nou­veau com­por­te­ment de mobi­lité. Les entre­pri­ses et le sec­teur public ont main­ten­ant pour défi de four­nir de nou­veaux con­cepts de mobi­lité et de sta­ti­on­ne­ment de vélos dans les plus brefs délais. L’industrie pro­pose déjà des solu­ti­ons effi­caces.

Les con­sé­quen­ces de la crise liée à la Covid-19 sont clai­re­ment visi­bles dans le sec­teur des trans­ports : par rap­port aux années pré­cé­den­tes, l’utilisation des trans­ports publics locaux a chuté pour ainsi dire de 90 % dans de nombreu­ses vil­les, tan­dis que les ser­vices de taxi et de covoiturage tels que Uber enre­gis­trent 60 à 70 % de cli­ents en moins2. Per­sonne n’aurait pu pré­voir que le com­por­te­ment des usa­gers des trans­ports publics chan­ge­rait de manière aussi sou­daine et dras­tique. En un laps de temps éton­nam­ment court, la pan­dé­mie a bou­le­versé les con­cepts éprou­vés des pen­du­lai­res et ouvert la voie à un nou­veau com­por­te­ment en matière de mobi­lité, la « nou­velle mobi­lité urbaine ». Du jour au len­de­main, un tout nou­veau cri­tère de décision s’est imposé pour choi­sir le moyen de trans­port adé­quat : la pos­si­bi­lité d’une distancia­tion sociale pour pro­té­ger sa propre santé.

C’est ainsi que l’usage des trans­ports indi­vi­du­els, en par­ti­cu­lier, con­nait une hausse signi­fi­ca­tive, les navet­teurs pré­fé­rant leur véhi­cule aux trans­ports publics. Les grands gagnants de ce nou­veau com­por­te­ment de mobi­lité sont le vélo et l’e‑bike, qui ent­raî­nent une aug­men­ta­tion sen­si­ble du tra­fic cyc­liste dans la vie quo­ti­di­enne. En rai­son de cette évo­lu­tion, les vil­les, les muni­ci­pa­li­tés, les entre­pri­ses et les four­nis­seurs de trans­ports publics sont appe­lés à répondre au besoin de mobi­lité cyc­liste en pren­ant des mes­u­res appro­priées. Des vil­les euro­péen­nes tel­les que Ber­lin, Bru­xel­les, Paris, Bar­ce­lone, Madrid, Valence ou Lond­res ont déjà adapté en très peu de temps leurs con­cepts de trans­port en faveur d’une mobi­lité à deux roues sim­pli­fiée. Elles ont créé ou amé­nagé un grand nombre de rou­tes ou de voies exclu­si­ve­ment réser­vées à l’usage des cyc­lis­tes, même si, dans cer­tains cas, elles sont tem­por­ai­res.

Une enquête3 menée auprès de la popu­la­tion active suisse pen­dant la pan­dé­mie a mon­tré que la majo­rité des per­son­nes inter­ro­gées se dépla­ce­ront à l’avenir plus fré­quem­ment à pied, en trot­ti­nette élec­tri­que ou à vélo (+36 %), aux dépens des trans­ports publics, des taxis et des ser­vices de trans­port (voir Illus­tra­tion 1).

Illus­tra­tion 1 : Chan­ge­ments à long terme dans le com­por­te­ment de mobi­lité per­son­nel en rai­son de la crise du corona (source : Deloitte) (source: Deloitte)

« La demande d’une infra­st­ruc­ture favor­able aux pié­tons et aux cyc­lis­tes est déjà importante. Les auto­ri­tés doiv­ent en tenir compte dans les trans­ports et l’urbanisme », expli­que Phil­ipp Roth, respons­able du sec­teur public chez Deloitte Suisse (auteure de l’étude).
« À l’avenir, nous devons accor­der plus d’importance aux trans­ports indi­vi­du­els, pié­tons,
cyc­lis­tes ou voitures à fai­bles émis­si­ons. Des con­cepts de ville intel­li­gente qui peu­vent garan­tir une mobi­lité effi­cace, moderne et dura­ble sont par­ti­cu­liè­re­ment deman­dés », ajoute Phil­ipp Roth.

Des sys­tè­mes de sta­ti­on­ne­ment de vélos effi­caces pour les pen­du­lai­res : un défi pour les entre­pri­ses et le sec­teur public

L’augmentation rapide du nombre de pen­du­lai­res à vélo con­sti­tue un défi pour les vil­les, muni­ci­pa­li­tés, entre­pri­ses, cam­pus uni­ver­si­taires ou rési­den­ces où la den­sité de pen­du­lai­res est éle­vée : le nombre de pla­ces de par­king est sou­vent insuf­fi­sant par rap­port au nombre de vélos. En con­sé­quence, le sta­ti­on­ne­ment dés­or­donné du grand nombre de deux-roues garés dehors non seu­le­ment per­turbe l’image de la ville ou de l’entreprise, mais rend éga­le­ment plus dif­fi­cile la cir­cu­la­tion des pié­tons et des ser­vices d’urgence, ainsi que les dépla­ce­ments des cyc­lis­tes eux-mêmes. La plu­part des vols et des dégâts cau­sés aux vélos se pro­dui­sent en plus dans des zones de sta­ti­on­ne­ment non pro­té­gées.

Un sys­tème de sta­ti­on­ne­ment de vélos sys­té­ma­tisé et adapté à la situa­tion respec­tive empêche le « sta­ti­on­ne­ment sau­vage » en plein air. Il offre éga­le­ment une pro­tec­tion contre les intem­pé­ries, les tem­pê­tes, le van­da­lisme et le vol. Des entre­pri­ses de l’industrie métall­ur­gi­que ayant de nombreu­ses années d’expérience dans le déve­lo­p­pe­ment et la fab­ri­ca­tion de sys­tè­mes de sta­ti­on­ne­ment de vélos, tel­les que le lea­der du mar­ché Velopa, pro­po­sent une vaste gamme de pro­duits. Cela leur per­met de répondre avec sou­plesse aux besoins spé­ci­fi­ques des auto­ri­tés publi­ques, des entre­pri­ses ou des four­nis­seurs de trans­ports publics.
Ces der­niers sont par­ti­cu­liè­re­ment import­ants pour mettre en place une zone de tran­sit effi­cace entre la micro­mo­bi­lité locale à vélo et la mobi­lité régio­nale longue distance en train ou bus.

Un par­king à vélos ent­iè­re­ment auto­ma­tisé pour la ville intel­li­gente

Dans de nombreux cas, il man­que d’espaces exté­ri­eurs pour réa­li­ser des pro­jets de par­king à vélos. Cepen­dant, il dev­rait être pos­si­ble de garer une mul­ti­tude de vélos compte tenu de l’espace dis­po­nible. Les solu­ti­ons de sta­ti­on­ne­ment sou­ter­rain off­rent la plus grande capa­cité pour une telle situa­tion initiale, mais elles peu­vent être coû­teu­ses. Les travaux de génie civil néces­saires, y com­pris les travaux d’excavation, le dépla­ce­ment des con­du­i­tes, les mes­u­res de con­struc­tion et les dévia­ti­ons de la cir­cu­la­tion pen­dant la phase de con­struc­tion, néces­si­tent géné­ra­le­ment de longs délais de pla­ni­fi­ca­tion et de mise en œuvre. Ces travaux peu­vent être réduits grâce à des tours de sta­ti­on­ne­ment pour cyc­lis­tes ent­iè­re­ment auto­ma­ti­sées. Ainsi, la Bike Tower numé­ri­que ou la Bici­Torre du spé­cia­liste du sta­ti­on­ne­ment Velopa per­met­tent par exemple un sta­ti­on­ne­ment dense avec un temps de pla­ni­fi­ca­tion rela­ti­ve­ment court et moins de travaux de con­struc­tion que les sta­ti­ons de vélos sou­ter­rai­nes. En même temps, ces tours à vélos auto­ma­ti­sées off­rent un degré élevé d’économie de sur­faces. Elles com­bi­nent les méga­ten­dan­ces de la con­nec­ti­vité, de la numé­ri­sa­tion et de la mobi­lité dans un con­cept de sta­ti­on­ne­ment inté­gral. Elles sont donc par­ti­cu­liè­re­ment adap­tées aux vil­les pour­sui­vant une stra­té­gie de ville intel­li­gente.

Illus­tra­tion 2 : Tour à vélos Bici­Torre (Velopa)

Les tours à vélos pro­fes­si­onnel­les pré­sen­tent un cer­tain nombre d’avantages :

  • pro­tec­tion inté­grale des vélos sta­ti­onnés ;
  • sys­tème de levage intel­li­gent et ent­iè­re­ment auto­ma­tisé pour le char­ge­ment et le déchar­ge­ment des vélos ;
  • mani­pu­la­tion effi­cace : accès numé­ri­que au vélo avec un temps de rég­lage et de retrait de 8 à 18 secon­des ;
  • sta­ti­on­ne­ment gra­tuit ou payant (en espè­ces, par carte de cré­dit, carte à puce ou smart­phone) ;
  • réser­va­tion d’une place de par­king via un site web ou une app­li­ca­tion pour smart­phone ;
  • stockage en toute sécu­rité du cas­que et du bagage à vélo avec le vélo ;
  • adap­tées aux vélos de course, VTT, e‑bikes ou vélos con­ven­ti­on­nels
  • fonc­tion­ne­ment intui­tif ;
  • aucun dis­po­si­tif de ver­rouil­lage sup­plé­men­taire néces­saire, donc pas de poids super­flu sur le vélo ;
  • éco­no­mie de sur­faces éle­vée ;
  • délai de pla­ni­fi­ca­tion rela­ti­ve­ment court ;
  • sys­tè­mes cer­ti­fiés dis­po­nibles.

Les tours à vélos con­tem­porai­nes ent­iè­re­ment auto­ma­ti­ques, tels que la Bici­Torre, sont modu­lai­res et peu­vent être agran­dies en fonc­tion de la capa­cité requise. Cela per­met aux opé­ra­teurs d’augmenter ou de rédu­ire la capa­cité de sta­ti­on­ne­ment en fonc­tion de la demande sai­son­nière ou en rai­son d’un évé­ne­ment, selon la situa­tion et sans inter­rompre son fonc­tion­ne­ment. Les pos­si­bi­li­tés d’utilisation des parois exté­ri­eu­res sont intéres­san­tes : l’opérateur peut y pla­cer des messages de mar­que ou des infor­ma­ti­ons de loca­li­sa­tion en grand for­mat.

Alter­na­ti­ve­ment, la façade peut être uti­li­sée comme sur­face publi­ci­taire afin de cou­vrir par­ti­el­lement ou ent­iè­re­ment les frais d’exploitation de la Bike Tower. Dif­fé­ren­tes cou­leurs et matiè­res, comme le bois, le métal ou le verre, peu­vent être uti­li­sées pour la con­cep­tion des parois exté­ri­eu­res. Ainsi, l’apparence de la tour à vélos auto­ma­tique se fond de manière har­mo­nieuse dans son envi­ron­ne­ment.

Illus­tra­tion 3 : Bike Tower (Velopa)

La mei­lleure façon de juger si une tour à vélos ou un autre con­cept se prête réel­lement au pro­jet en ques­tion est de faire appel à l’équipe du pro­jet et à un four­nis­seur expé­ri­menté de divers con­cepts de sta­ti­on­ne­ment pour vélos.

Coo­pé­ra­tion avec un four­nis­seur de sys­tè­mes de sta­ti­on­ne­ment de vélos avant et pen­dant la phase de pla­ni­fi­ca­tion

Il est con­seillé de coo­pé­rer avec un four­nis­seur de sys­tè­mes de sta­ti­on­ne­ment de vélos avant et pen­dant la phase de pla­ni­fi­ca­tion. Pro­cé­der de la sorte per­met d’évaluer la solu­tion de sta­ti­on­ne­ment appro­priée et de l’intégrer dans le pro­ces­sus de pla­ni­fi­ca­tion. Velopa, pre­sta­taire expé­ri­menté doté de com­pé­ten­ces en matière de con­seil, est par exemple en mes­ure d’accompagner le pro­ces­sus d’évaluation de manière neutre et sys­té­ma­tique en tant que con­sul­tant.

En col­la­bo­ra­tion avec l’équipe du pro­jet, les experts du pre­sta­taire éva­lu­ent dif­férents sys­tè­mes de sta­ti­on­ne­ment pour déter­mi­ner s’ils se prê­tent à la situa­tion respec­tive. Dans l’en­sem­ble, le pre­sta­taire idéal doit avoir un niveau élevé d’ex­per­tise et de con­seil, une large gamme de sys­tè­mes de sta­ti­on­ne­ment de vélos et une grande expé­ri­ence des dif­férents con­cepts de sta­ti­on­ne­ment.

Quatre carac­té­ris­ti­ques à prendre en compte lors du choix d’un four­nis­seur de sys­tè­mes de sta­ti­on­ne­ment de vélos

1. Com­pé­ten­ces en matière de tech­no­lo­gie et de pro­duc­tion
Les grands par­kings à vélos doiv­ent en per­ma­nence être à l’épreuve des con­di­ti­ons météo­ro­lo­gi­ques et tem­pé­ra­tures les plus diver­ses. Cela exige du four­nis­seur un solide savoir-faire dans les domai­nes de la con­struc­tion métal­li­que, de la métall­ur­gie, de la méca­ni­que et de l’électromécanique. Lors de la sélec­tion d’une entre­prise appro­priée, il est donc important de s’assurer qu’elle pos­sède l’expertise néces­saire et de nombreu­ses années d’expérience de types de solu­ti­ons de sta­ti­on­ne­ment de vélos les plus divers. Cela com­prend notam­ment la pro­duc­tion, la pla­ni­fi­ca­tion et la mise en œuvre. Si des sys­tè­mes de sta­ti­on­ne­ment de vélos avec con­trôle intel­li­gent sont néces­saires, l’utilisation de tech­no­lo­gies numé­ri­ques dev­rait éga­le­ment comp­ter parmi les com­pé­ten­ces princi­pa­les du four­nis­seur. Les sys­tè­mes numé­ri­sés con­trô­lent, par exemple, la navi­ga­tion sur les pla­ces de sta­ti­on­ne­ment, l’entrée et la sor­tie des vélos, ainsi que l’attribution des pla­ces et le sta­ti­on­ne­ment auto­ma­tisé grâce à des pro­ces­sus élec­troméca­ni­ques intel­li­gents.

2. Exper­tise en matière de con­seil
Les four­nis­seurs com­pé­t­ents de grands par­kings à vélos sont en mes­ure de four­nir aux ges­ti­onn­aires de pro­jets ou aux auto­ri­tés des con­seils d’experts pen­dant la phase d’évaluation et de pla­ni­fi­ca­tion, ce qui per­met d’éviter des incerti­tu­des ou des err­eurs de pla­ni­fi­ca­tion. Outre les exi­gen­ces tech­ni­ques direc­tes du sys­tème de sta­ti­on­ne­ment, le con­seil qui l’accompagne tient éga­le­ment compte de fac­teurs exo­gè­nes :

  • ten­dan­ces en matière de com­por­te­ment de mobi­lité et con­sé­quen­ces pour la pla­ni­fi­ca­tion de la cir­cu­la­tion et du sta­ti­on­ne­ment ;
  • flux de cir­cu­la­tion atten­dus des dif­férents usa­gers de la route autour de l’emplacement du sys­tème de sta­ti­on­ne­ment prévu ;
  • adé­qua­tion de l’emplacement pour un sys­tème de sta­ti­on­ne­ment de vélos ;
  • capa­cité requise du par­king à vélos en fonc­tion de l’heure de la jour­née, de la sai­son et des évé­ne­ments ;
  • con­di­ti­ons d’accès ;
  • iti­nér­ai­res et hor­ai­res pour pas­ser du vélo aux trans­ports publics ;
  • gain de place visé pour le sta­ti­on­ne­ment de vélos ;
  • dis­po­si­ti­ons régle­men­taires (p. ex. obli­ga­tion d’au­to­ri­sa­tion)
  • indi­ca­teurs éco­no­mi­ques et pos­si­bi­li­tés de refi­nan­ce­ment du sys­tème de sta­ti­on­ne­ment.)

3. Diver­sité des sys­tè­mes de sta­ti­on­ne­ment de vélos
Les four­nis­seurs com­pé­t­ents ne pro­po­sent pas un seul pro­duit, mais une variété de con­cepts de sta­ti­on­ne­ment de vélos. Cette diver­sité garan­tit un con­seil neutre sur les dif­férents sys­tè­mes et l’évaluation de la solu­tion appro­priée se fait de manière pro­fes­si­onnelle et cib­lée en fonc­tion de l’objectif du pro­jet. Ils doiv­ent pro­po­ser les types de grands par­kings sui­v­ants :

  • Tour à vélos ent­iè­re­ment auto­ma­ti­sée
    Une tour à vélos ent­iè­re­ment auto­ma­ti­sée (p. ex. Bike Tower ou Bici­Torre) peut être uti­li­sée pour sto­cker un grand nombre de vélos de manière ordon­née dans des end­roits où l’espace est limité. Les pla­ces pour vélos sont non seu­le­ment dis­po­sées les unes à côté des autres, mais aussi les unes au-des­sus des autres sur plu­sieurs éta­ges dans une tour à vélos. Un sys­tème d’ascenseur auto­ma­tisé assure une entrée et une sor­tie faci­les. Selon le modèle, les vélos peu­vent être sta­ti­onnés direc­te­ment dans les cabi­nes inté­grées d’un ascenseur pater nos­ter ou grâce à un pla­ce­ment intel­li­gent sur des posi­ti­ons de sta­ti­on­ne­ment assi­gnées, par ana­lo­gie avec un ent­re­pôt à hauts rayon­nages. Les sys­tè­mes modu­lai­res tels que Bici­Torre per­met­tent une exten­sion ou une réduc­tion fle­xi­ble des pla­ces dis­po­nibles afin d’adapter la capa­cité de sta­ti­on­ne­ment aux fluc­tua­tions sai­son­niè­res ou occa­si­onnel­les de la demande.

  • Par­king sur deux niveaux
    Dans les zones de sta­ti­on­ne­ment cou­ver­tes ou les sta­ti­ons de vélo inté­grées à des bâti­ments, les par­kings sur deux niveaux off­rent un degré élevé d’économie de sur­faces : elles dou­blent la capa­cité d’utilisation de l’espace exi­s­tant du bâti­ment et créent un sys­tème de sta­ti­on­ne­ment effi­cace. Les par­kings sur deux éta­ges off­rent le mei­lleur rap­port qua­lité-prix dis­po­nible sur le mar­ché et se carac­té­ri­sent par des délais de pla­ni­fi­ca­tion et de réa­li­sa­tion courts. Ils peu­vent éga­le­ment être équi­pés d’un sys­tème de détec­tion vidéo pour détec­ter les pla­ces de par­king vacan­tes et les affi­cher sur des écrans décen­tra­li­sés.

Illus­tra­tion 4 : Par­king sur deux étages’2’plus, sta­tion de vélo de la gare cen­trale de Zurich (Velopa)

  • Range-vélos-Car­rou­sel
    Si l’espace est limité ou si la hau­t­eur de l’e­space réservé aux par­kings cou­verts est fai­ble, les vélos peu­vent être garés en posi­tion ver­ti­cale grâce à un range-vélos-Car­rou­sel et un sys­tème de levage manuel inté­gré peu encom­brant. Le car­rou­sel dis­pose éga­le­ment d’un sys­tème de détec­tion vidéo opti­on­nel qui iden­ti­fie les pla­ces de par­king gra­tui­tes et les affi­che à l’utilisateur sur dif­férents écrans..

  • Abris à vélos
    S’il man­que d’espace inté­ri­eur pour une zone de sta­ti­on­ne­ment ou pour une sta­tion de vélos et s’il existe suf­fi­sam­ment d’espace de sta­ti­on­ne­ment exté­ri­eur, les abris à vélos sont une solu­tion de sta­ti­on­ne­ment pos­si­ble. Ils pro­tègent les vélos contre les intem­pé­ries et sont faci­les à instal­ler.

  • Sys­tè­mes de sta­ti­on­ne­ment de vélos numé­ri­ques
    Équi­pés de tech­no­lo­gies numé­ri­ques, les sys­tè­mes de sta­ti­on­ne­ment de vélos de der­nière géné­ra­tion off­rent une com­bi­nai­son effi­cace d’utilisation et de pro­tec­tion contre le vol. Des sys­tè­mes inno­vants de sta­ti­on­ne­ment de vélos, tels que Bikeep, gèrent l’attribution des pla­ces ou le sta­ti­on­ne­ment auto­ma­tisé et le gui­dage de manière numé­ri­que. Une app­li­ca­tion pour smart­phone réserve la place de par­king, guide le cyc­liste jusqu’à la place réser­vée ou libère numé­ri­que­ment le vélo.

Illus­tra­tion 5 : Sup­port à vélo numé­ri­que Bikeep (Velopa)

4. Expé­ri­ence du four­nis­seur avec dif­férents sys­tè­mes et situa­tions de sta­ti­on­ne­ment de vélos

Cha­que pro­jet de par­king à vélos a ses exi­gen­ces spé­ci­fi­ques. Par exemple, un par­king dans une gare fer­ro­vi­aire néces­site une pla­ni­fi­ca­tion dif­fé­rente de celle d’un sys­tème de sta­ti­on­ne­ment au centre-ville ou dans les locaux d’une entre­prise. Si le par­king à vélos doit être situé dans un espace inté­ri­eur, par exemple dans une sta­tion de vélos sou­ter­raine, le pro­ces­sus de pla­ni­fi­ca­tion se con­centre par exemple sur des paramè­tres dif­férents de ceux d’un par­king à vélos auto­ma­tique qui est placé visi­ble­ment au-des­sus du sol comme une tour à vélos. Les four­nis­seurs doiv­ent avoir de nombreu­ses années d’expérience avec une grande variété de sys­tè­mes de sta­ti­on­ne­ment pour vélos. Un tel savoir-faire leur per­met d’accompagner la pla­ni­fi­ca­tion et la mise en œuvre avec un haut niveau de pro­fes­si­onnalisme et une per­spec­tive d’utilisation à long terme.

Con­clu­sion

La pan­dé­mie de Covid-19 a modi­fié le com­por­te­ment de mobi­lité vers le trans­port indi­vi­duel de manière dura­ble en direc­tion d’une « nou­velle mobi­lité urbaine ». Les vélos et les vélos élec­tri­ques con­nais­sent une crois­sance sans pré­cé­dent, notam­ment dans les dépla­ce­ments de pen­du­lai­res. Les auto­ri­tés des vil­les et des muni­ci­pa­li­tés sont appe­lées à assou­plir les flux de cir­cu­la­tion, à pro­mou­voir de nou­veaux con­cepts de mobi­lité et à mettre davan­tage en réseau les moy­ens de trans­port. Outre les voies sépa­rées et les pis­tes cyclab­les, des opti­ons de par­kings effi­caces pour pen­du­lai­res sont néces­saires, en par­ti­cu­lier dans les end­roits név­r­al­gi­ques. Même au siège des gran­des entre­pri­ses, il est important

de tenir compte de cette évo­lu­tion en pro­po­sant des solu­ti­ons de sta­ti­on­ne­ment adé­qua­tes.
Pour une éva­lua­tion pro­fes­si­onnelle d’un sys­tème de sta­ti­on­ne­ment de vélos, il est con­seillé de con­sul­ter un four­nis­seur expé­ri­menté en matière de solu­ti­ons de sta­ti­on­ne­ment. Ce pre­sta­taire vous appor­tera princi­pa­le­ment son sou­tien par des con­seils neu­tres et le choix d’un sys­tème adapté. Les pla­ni­fi­ca­teurs et les four­nis­seurs com­pé­t­ents de grands sys­tè­mes de sta­ti­on­ne­ment pour vélos, comme Velopa, lea­der du mar­ché faisant preuve de nombreu­ses années d’expérience, sont en mes­ure de four­nir un sou­tien expert aux ges­ti­onn­aires de pro­jets ou aux auto­ri­tés dès la phase d’évaluation et de pla­ni­fi­ca­tion.

Sources :
1 Deloitte / McK­in­sey & Com­pany
2 McK­in­sey & Com­pany: The impact of COVID-19 on future mobi­lity solu­ti­ons
3 Deloitte Schweiz

Autres arti­cles
Privat: Innovation und Zeitgeist vereint – das Stadtmobiliar der Zukunft

Les nouveaux articles de blog sous forme de newsletter directement dans votre boîte mail.

► Alle Blog­ar­ti­kel

Foi­res

Végé­ta­li­sa­tion des toitures Flore

Con­seil en ligne

Abri Forum

Collec­tion V‑Elements™

Banc Toya

Abri à vélos BWA® jazz

Abri Lupo

Show­room

Tou­tes les caté­go­ries

Décou­vrez notre vaste assor­ti­ment de pro­duits dans les domai­nes du sta­ti­on­ne­ment, de la cou­ver­ture, de la sécu­ri­sa­tion et des amé­nage­ments d’espaces exté­ri­eurs. Cette grande variété de pro­duits fait de nous le par­ten­aire idéal en matière de mobi­lier urbain.

► Solu­ti­ons

► Con­tact

► Con­seil per­son­nalisé

► Cata­lo­gue